Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 10:30
Homo ça coince... au Libérté à Toulon et à l'Oeuvre à Marseille

Un solo envoûtant où un monsieur loyal et une trans’ luttent avec les armes de l’humour contre les discriminations homophobes. Le comédien interprète les bourreaux et les victimes d'une tragi-comédie quotidienne. Il nous plonge au coeur des nuits interlopes du Marseille des années 90 ; au comptoir d'un bar parisien en plein « mariage pour tous » ; ou bien encore aux confins de récents témoignages. II embarque le public dans une tempête salvatrice qui traque et dévoile les coulisses de nos vies.

Toutes les représentations (à l'exception du 28 mai) sont suivies d'un débat en présence du socio-anthropologue Laurent Gaissad, spécialiste des questions d'identités et de sexualités :

 

>> Le Liberté, scène nationale, Toulon

Jeu 23, ven 24 mai 20H - scolaire 24 mai 14H30Complet !

 

>> Théâtre de l'Œuvre, 1 rue Mission de France, 13001 Marseille

Mar 28, mer 29, jeu 30 mai 20H

15 € / 10 € réduit / reservation@theatre-oeuvre.com

Si l’hétérosexualité est l'ordre politique et culturel contre lequel luttaient les mouvements de libération homosexuels des années 70, qu'en est-il aujourd’hui ? Les luttes LGBT ont gagné en visibilité. Mais ont-elles gardé leur potentiel révolutionnaire ou se sont-elles rangées du côté du pouvoir ? Et ce pouvoir quel est-il ? Ne sommes nous pas nous-même les propagateurs d'un ordre inique ? Si la sexualité nous définit socialement, comment redéfinir une société plus juste ?

A partir des recherches de Sam Bourcier, Gilles Dauvé, Virginie Despentes, Laurent Gaissad, Erving Goffman, Guy Hocquenghem, Wilhem Reich et Monique Wittig.

Comédien : Olivier Boudrand / Texte : Jeremy Beschon avec la collaboration de Virginie Aimone, Oliver Boudrand et Laurent Gaissad (socio-anthropologue) / Mise en scène : J.Beschon / Lumières : Jean Louis Floro et Lola Delelo / Production : Marie Anne Robveille / Ateliers éduc' pop' et médiation : Marie Beschon (doctorante en anthropologie, EHESS Paris).

Cette pièce peut être jouée au sein même des établissements scolaires, accompagnée d'ateliers de médiation. Elle permet de déconstruire les catégories du genre, thème également travaillé par le collectif avec la Domination Masculine  de Pierre Bourdieu et  Chacal, la fable de l'exil d'après Tassadit Yacine.

 

+ d'info sur le spectacle en cliquant ici

 

contact : manifesterien@gmail.com

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Amandine Bouche